Créer mon blog M'identifier

Carry On

Le 3 août 2017, 18:23 dans Livres 0

"Simon Snow est entré en dernière année d'école de magie à Watford. Il aimerait étudier tranquillement mais, dès son arrivée, Agatha rompt avec lui et le mage tente de l'isoler pour le protéger de Humdrum. Baz, son ennemi juré, arrive à l'école avec six semaines de retard et se rapproche de lui pour découvrir qui est responsable de la mort de sa mère."

Forte du succès de Fangirl, Rainbow Rowell a habilement choisi d'axer son prochain roman sur les protagonistes déjà introduits par Kat, l'héroïne de cette dernière histoire: son personnage de fiction favori Simon Snow. Simon, c'est notre Harry Potter à nous: il vit à quasi plein temps dans une école de magie, un destin tout tracé le suit tel un fardeau, et pour affronter les maints obstacles qui encombrent sa route, une bande d'amis comme d'ennemis est à ses côtés. 

Dans Fangirl, Simon nous est présenté à travers la fan-fiction qu'écrit Kat sur cet univers magique, une référence non dissimulée aux nombreuses fan-fictions potteresques qui pullulent aujourd'hui encore sur le Web. La ré-appropriation d'une histoire chère aux coeurs des fans a toujours été d'actualité, car se manifeste une envie d'approfondir à sa manière le parcours de personnages que l'on aime et chérit comme de réels amis. Kat s'investit à corps perdu dans l'univers de Simon Snow, nous proposant surtout une approche romantique de la relation entre Simon et Baz, son ennemi juré (ici encore, clin d'oeil évident aux écrits sur la relation amoureuse fictive entre Harry Potter et Draco Malfoy). 

Carry On n'est pas la fan-fiction de Kat, ni la réelle histoire de Simon Snow écrite par la prétendue Gemma T. Leslie: c'est "l'histoire telle que j'aurais voulu la lire", a expliqué Rainbow Rowell. Au programme toutefois: magie, aventure, mystérieuse prophétie, humour sarcastique et... de l'amour. La renommée des romans de Rainbow Rowell tient en grande partie à leur part de romance qui chamboule la vie des personnages, souvent très jeunes, en éveil face à leur sens et leurs désirs. Si l'on est parfois dans une overdose de bons sentiments et de miévrerie, Carry On propose un juste dosage de tous les thèmes abordés, qu'ils relèvent de l'amour, de l'humour ou du fantastique, ce qui fait la grande force de ce roman. Loin de se focaliser exclusivement sur le côté roman fantastique, ou romance/contemporain, l'auteure parvient à dépeindre un univers fantastique crédible où s'insèrent parfaitement des personnages qui expérimentent des relations, d'amitié ou amoureuse, auxquelles on s'attache. 

Au fil des chapitres, plusieurs points de vue sont proposés, le lecteur vit donc l'histoire à travers les yeux de Simon, Baz, ou encore Agatha et Pénélope. Ce choix narratif est délibérement immersif, et malgré une plume peu lyrique, Rainbow Rowell parvient à nous plonger au coeur de la vie des personnages avec des phrases directes, et les pages se tournent sans compter. Malgré une suite incessante d'actions et d'événements, on ne peut s'empêcher de refermer le livre avec une pointe de frustration, tant on en aurait voulu plus et tant on aurait espéré encore plus de détails et d'anecdotes sur ce fol univers.

Affrontant maintes et maintes aventures, Simon se retrouve surtout face à lui-même, face à sa propre identité. La relation qui va l'unir à Baz contribue à ce cheminement personnel, sans pour autant le ranger dans une case ou le rendre plus vulnérable, et c'est peut-être là aussi la grande force de ce livre: une histoire d'amour intense entre deux jeunes garçons, dépeinte avec une honnêteté et un réalisme troublant. Dans une société extrêmement hétéro-centrée, lire une histoire d'amour aussi simple et touchante entre deux protagonistes du même sexe fait du bien, tout comme l'entièreté de ce roman: un peu de magie, un peu d'humour et surtout de l'amour, c'est parfois ce qui suffit pour rendre le quotidien plus vivant.

 

 

Ma note: 9/10

Nous Les Menteurs

Le 21 août 2015, 20:30 dans Livres 3

"Une famille belle et distinguée. Une ile privée. Une fille brillante, blessée; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents - Les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice. Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité."

 

Mon avis: Une claque. Je peine à trouver les mots pour débuter cette critique, tant je sens mon coeur partir dans tous les sens. Comme vous avez dû le comprendre, ce livre est un immense coup de coeur.

Nous découvrons une famille, les Sinclair. Une famille complexe, composée de nombreux personnages, qui au début m'ont un peu perdue car je ne parvenais pas à donner des visages à ces multiples prénoms. Mais une fois les personnages présentés, le décor planté, l'histoire ne s'arrête plus. L'auteur écrit de manière saccadée, brève et concise, et amène implicitement un suspens insoutenable. Que s'est-il passé? Quel est le secret qu'abrite l'île et les Menteurs? Nous sommes plongés dans la peau de Cadence, et essayons avec elle de comprendre ce qui a bien pu se passer ce fameux été 15.

Les personnages sont tous très charismatiques, avec des personnalités très différentes. J'ai beaucoup apprécié le groupe des Menteurs, Mirren, Gat et Johnny sont très attachants et apportent beaucoup de fraîcheur à l'histoire. Les parents, quant à eux, représentent parfaitement la bourgeoisie et les tares qui lui sont généralement attribuée: l'hypocrisie, le matérialisme et les faux semblants. On comprend rapidement que les Sinclair sont une famille complexe, qui cache de nombreux et lourds secrets.

L'histoire en elle-même est tellement simple qu'on ne peut s'empêcher de se poser milles questions, milles possibilités de fins, et une fois arrivés, on reste tout simplement bouche bée. J'ai senti les larmes me monter aux yeux, de tristesse, de frustration, voire de colère. Pendant toute ma lecture j'ai imaginé plusieurs fins, émis plusieurs hypothèses, mais la fin est tellement inattendue qu'elle m'en a littéralement coupé le souffle. 

D'habitude, je suis souvent déçue par les lectures contemporaines encensées par la critique et les booktubeurs, mais ce livre m'a tout simplement retourné l'estomac, et se classe désormais parmi mes livres favoris. Du mystère, de l'amour, le tout intelligement mêlé pour créer une intrigue haletante et un livre qu'on ne peut reposer: bravo E. Lockhart !

Les + : L'intrigue, le suspens, les rebondissements auxquels on ne s'attend pas ainsi qu'un groupe de personnage auquel on ne peut s'empêcher de s'attacher.

Les - : Un style d'écriture "simpliste" qui peut déplaire... Sinon je n'en trouve pas!

Ma note: 9.5/10

Autre Monde : L'alliance des trois

Le 18 avril 2015, 11:56 dans Livres 0

 

" Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête: un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies... Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre Monde. "

Mon avis: Toujours inspirée par les conseils de nombreux booktubeurs, j'ai décidé durant les vacances de m'attaquer au premier tome de la saga écrite par l'auteur français Maxime Chattam : Autre Monde. Pour être honnête, j'en attendais beaucoup, de plus venant d'un auteur francophone car depuis la disparition de Pierre Bottero, rares voire inexistants furent les écrivains français à me plaire. 

Je ne m'attarderai pas à résumer l'histoire, tout simplement pour ne pas spoiler mais également car il se passe tellement de choses que je serais incapable de faire un condensé correct de ces environs 400 pages. Les chapitres sont relativement courts, et nous assaillent de pleins de nouveaux personnages et d'informations sur ce monde post-apocalyptique ou Matt et Tobias, les principaux héros, apprennent à survivre. Par moments j'ai trouvé ce lot immense d'informations assez négatif, car cela ne contribue pas vraiment à comprendre l'histoire tant il y a de choses nouvelles à la fois, et certaines fins de chapitres nous laissent un peu déroutés.

J'ai beaucoup apprécié les personnages crée par l'auteur, auxquels on peut réellement s'identifier, leur naïveté et leur fragilité apportent une authenticité certaine à l'intrigue et un attachement immédiat. L'univers en lui-même est également intéressant, original, on y sent l'influence de pleins d'autres livres fantastiques: Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter et même des Disney comme Peter Pan. Maxime Chattam parvient, à mes yeux, à créer un univers riche, ou il ne perd pas de temps et enchaîne les événements à un rythme très soutenu.

Cependant, le gros point faible du livre est l'écriture très voire trop simple, et le style qui se rapproche beaucoup plus du jeunesse que du young-adult. Je n'en blâmerai pas l'auteur mais j'ai été vraiment très surprise une fois les premières pages lues, car je ne m'attendais tout simplement pas à du jeunesse. Ce style d'écriture très simple dessert à mes yeux l'histoire, car les personnages plus sombres et les moments de tensions perdent en crédibilité, et je n'ai pas ressenti grand chose en lisant ce livre, bien que j'ai passé un très bon moment de lecture, car une fois commencé je ne pouvais plus m'arrêter.

Ce livre n'est pas un coup de coeur, car pour moi trop de choses sont encore à développer et enrichir, mais Maxime Chattam a dans ce premier tome posé les bases d'un univers intéressant, riche et addictif, dont je lirai certainement la suite avec plaisir.

Les + : Un univers original et peu commun, bien servi par des personnages attachants.

Les - : Un style d'écriture pas assez travaillé qui apporte au livre un manque de profondeur et de complexité.

Ma note : 6.5/10

Voir la suite ≫